Comment arrêter d’utiliser Windows 8 et passer à Windows 10 ?

Avec la mise à niveau gratuite vers Windows 10, Microsoft a voulu définitivement tirer un trait sur la très mauvaise expérience vécue avec Windows 8. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il n’y a pas de Windows 9. Microsoft se propulse en avant et met à disposition des utilisateurs windowsiens un tout nouveau système avec de nombreuses innovations.

Windows 10, les grandes nouveautés

Des millions d’utilisateurs en ont voulu à Microsoft d’avoir fait disparaître le menu démarrer de son Windows 8. Avec Windows 10, c’est le grand retour de ce petit bouton si familier, mais en prime, l’existence des tuiles Windows 8 à l’intérieur. Le menu démarrer a été entièrement revisité pour plus de confort d’utilisation. Parmi les grands changements, l’implantation de Cortana, le moteur de recherche, l’assistant personnel, bref le petit majordome qui va rendre la vie des utilisateurs de Windows 10 plus facile. Cortana intègre des commandes vocales intéressantes qu’il faut tester bien sûr. Pour qu’il soit efficace, Cortana a besoin d’être bien configuré dès le départ.

Adieu Internet Explorer, bonjour Microsoft Edge

Microsoft Edge est le successeur d’Internet Explorer qui nous fait ses adieux pour laisser place à un navigateur intelligent et très léger contrairement à IE qui était le moins apprécié de tous les navigateurs web jusque là. Avec Microsoft Edge, la navigation est plus fluide, l’ouverture plus rapide et Microsoft a bien compris comment séduire les adeptes de Firefox et Chrome qui tendent à s’alourdir au fil des versions.

Windows 10 et données personnelles

La collecte de données personnelles est un sujet très controversé depuis que Windows 10 a été lancé vers la fin du mois de juillet 2015. Selon Bruno Schröder, Directeur Technologie de Microsoft BeLux, Windows ne collecterait pas d’informations personnelles : « Avec Windows 10, nous tentons de changer complètement le paysage de la sécurité… Nous utilisons les données uniquement pour du monitoring et l’amélioration des produits. Il s’agit d’informations sur le fonctionnement du système, quand quelque chose (d’anormal) se produit comme un ‘crash’, et sur l’identité des applications instables. L’information ne parvient qu’aux ingénieurs de Microsoft ».

Ce contenu a été publié dans Internet, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *