Comment arrêter de tousser la nuit ?

Ce qu’il faut savoir à propos de la toux nocturne, c’est que pour la traiter efficacement, il faut tout d’abord en connaitre la cause. Il s’agit de savoir si elle a été provoquée par un rhume, un asthme ou bien des allergies. Nombreuses sont les personnes qui se plaignent des insomnies causées par les toux nocturnes. Voici quelques astuces pour arrêter de tousser la nuit et faciliter ainsi le sommeil.

Nettoyez votre chambre fréquemment

Il faut savoir que la moisissure et la poussière sont des agents allergènes redoutables. Pour ne pas aggraver votre toux, peu importe la nature de celle-ci, il est indispensable de dépoussiérer au maximum votre chambre à coucher. Il faut également laver les draps au moins une fois par semaine pour les désinfecter et éliminer d’éventuels microbes comme les acariens.

Privilégier la vapeur

Pensez à prendre une douche bien chaude et à boire une tisane avant d’aller vous coucher. En effet, les vapeurs d’eau contribuent à soulager les voies respiratoires pour faciliter le sommeil. Cependant, il faut tout de même faire attention, car les vapeurs d’eau sont plutôt déconseillées aux asthmatiques.

Prendre soin de soi

Pour apaiser les toux nocturnes et aider à trouver le sommeil, le miel est un remède très efficace. Pensez à en prendre quelques cuillerées avant d’aller vous coucher. Pour éviter que le mucus s’installe pendant le sommeil, trouvez un moyen pour incliner votre oreiller de manière à ce que votre tête soit légèrement levée. Cette méthode est très efficace pour trouver rapidement le sommeil. Sinon, les médicaments contre la toux et les somnifères restent de bons moyens pour apaiser les toux nocturnes. Référez-vous à votre médecin avant de prendre un quelconque médicament. N’oubliez pas de vous hydrater. Boire un verre d’eau avant d’aller dormir peut faciliter votre sommeil.

Cependant, si malgré tout votre toux s’aggrave, pensez à consulter quand même un médecin. Ne négligez pas votre cas et sachez que des toux accompagnées de sang pourraient être le symptôme d’une maladie plus grave comme le cancer bronchique, très fréquent chez les fumeurs.

Ce contenu a été publié dans Santé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *