Un nouveau style de vie pour arrêter de boire de la bière

Une fois que l’habitude s’installe et que notre corps a besoin d’une dose quotidienne d’alcool, arrêter de boire devient un calvaire. Il est alors essentiel de respecter certaines règles.

Une vie saine sans bière

Il est difficile de refuser une invitation, surtout quand nous ressentons une envie pressante de boire. La première chose à faire avant d’arrêter de boire de la bière est de se préparer psychologiquement. Il est important d’accepter et d’afficher son refus en évitant d’avoir de la bière à portée de main. Tout commence chez soi. Il faut donc vider les éventuels stocks de bière, et remplacer les places vides par des bouteilles d’eau et des jus de fruits.

Pour repousser, voire oublier l’envie de boire de la bière, il est primordial de s’hydrater régulièrement avec 3 à 4 l d’eau selon les besoins individuels. Il ne faut pas aussi oublier de manger équilibré, d’effectuer des exercices physiques, et de trouver des moyens d’occuper son esprit.

Une assistance pour arrêter de boire de la bière

La tentation est partout. Dans la majorité des cas, même si des efforts ont été déployés, le résultat prouve qu’ils ont été insuffisants. Il n’y a aucune honte à demander de l’aide pour pouvoir atteindre un objectif précis, celui d’arrêter de boire de la bière. Le soutien d’un proche, d’un spécialiste peut donner plus de force pour lutter contre une envie soudaine de boire. Cette envie est de courte durée mais intense. Elle peut déstabiliser l’intéressé. Le cas échéant, assister à des réunions comme celles des alcooliques anonymes peuvent aider d’une part à mieux comprendre les raisons qui poussent à boire, et d’autre part à disposer des armes permettant de combattre efficacement la dépendance vis-à-vis de la bière.

Selon nos humeurs, entre amis, en famille ou même seul, nous pouvons boire de la boisson alcoolisée comme la bière. Certes, il n’est pas facile d’arrêter de boire. Mais avec de la volonté et le soutien de son entourage, rien n’est insurmontable.

Publié dans Santé | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Comment arrêter de voir des publicités sur Skype ?

Si vous utilisez le logiciel de messagerie Skype, sachez qu’il vous est possible de le paramétrer comme vous voulez, pour une utilisation confortable. À titre d’exemple, si les publicités vous dérangent, vous avez la possibilité de les désactiver. Au cas où vous emploieriez une version bureau de Skype, voici la marche à suivre pour supprimer la bannière de publicité. Il faut tout de même souligner que si vous possédez des crédits Skype actifs, vous n’aurez pas à effectuer cette démarche, car la publicité est désactivée par défaut.

Régler les options Internet

En premier lieu, vous allez écrire ceci « options internet » dans le champ de recherche du menu démarrer. Vous pouvez aussi faire apparaitre les options internet en vous rendant directement dans l’interface Metro/Modern UI. Maintenant que vous êtes dans la page des options internet, vous allez faire un clic sur l’onglet Sécurité afin de l’ouvrir. Après cette étape, il faut sélectionner « Sites sensibles ». Quand cela est fait, vous allez appuyer sur la mention « Sites » qui se trouve en dessous de « Sites sensibles ».

Désactivation des publicités

Après avoir cliqué sur le bouton « Sites », vous allez choisir « Ajouter ce site Web à la zone ». Afin d’empêcher l’apparition des publicités sur votre Skype, il ne vous reste plus qu’à écrire ceci « https.apps.skype.com/ » à l’endroit prévu à cet effet. Afin d’ajouter Skype à la liste des sites sensibles, faites un clic sur Ajouter. Pour enregistrer les modifications et bloquer définitivement les publicités sur Skype, il faut terminer par Ok.

Publié dans Internet | Laisser un commentaire

Comment arrêter de mettre son doigt dans le nez ?

Mettre le doigt dans le nez est une mauvaise habitude chez bon nombre de gens, surtout chez les enfants. S’il s’agit de vous, la solution n’est pas loin, mais dans votre tête. En effet, il suffit de se rappeler que c’est une sale habitude et que ce n’est pas agréable à voir pour les gens que vous fréquentez. S’il s’agit de votre enfant, voici quelques conseils pour vous aider à lui faire arrêter de mettre le doigt dans le nez.

Pourquoi ne faut-il pas se curer le nez ?

Votre enfant comprendra facilement qu’il ne faut pas se curer le nez si vous lui expliquez clairement les raisons. Vous pouvez dire à votre enfant que le nez abrite beaucoup de microbes et que c’est une très mauvaise habitude qu’il faut arrêter s’il veut grandir. Chaque fois que vous le voyez en train de se curer le nez, vous allez le lui rappeler ce que vous avez dit pour l’empêcher de répéter ce geste dégoutant. Apprenez à votre enfant à utiliser un mouchoir s’il y a quelque chose qui lui démange dans ses narines. Si ce n’est pas possible de le lui interdire, vous devrez l’inviter à se cacher, par exemple, aux toilettes, s’il a une forte envie de mettre le doigt dans le nez, toujours en lui expliquant, que c’est mauvais et honteux de faire cela devant les gens.

En cas de raisons médicales

Peut-être que votre enfant souffre d’un problème au niveau des voies respiratoires, c’est la raison pour laquelle il a une envie incontrôlable de se curer le nez. Le mieux, c’est de consulter un médecin pour avoir l’esprit tranquille.

Publié dans Enfants | Laisser un commentaire

Comment arrêter d’avoir mal au poignet ?

De nombreux facteurs peuvent être à l’origine des douleurs au poignet, mais parmi les plus fréquents on peut mentionner le syndrome du canal carpien. Il s’agit d’une affection qui se traduit généralement par une sorte de fourmillement et engourdissement au niveau du poignet. Ses victimes sont généralement les personnes âgées de 30 à 60 ans.

Les causes des douleurs du poignet

Les douleurs du poignet sont souvent liées au nerf appelé canal carpien. Lorsque ce canal, déjà étroit, subit une compression, ou lorsqu’il y a une inflammation au niveau de la zone où il se trouve, on ressent des douleurs parfois aigües au niveau des poignets. Le syndrome du canal carpien peut aussi être provoqué par des mouvements répétitifs exercés sur le lieu de travail ou en faisant des exercices. D’autres facteurs peuvent aussi être à l’origine de ces douleurs comme les fractures à répétition, l’existence d’un kyste ou d’une tumeur, l’arthrite… Le diabète, l’hypothyroïdie, la rétention de liquides, l’alcoolisme, et l’obésité peuvent aussi favoriser le développement du syndrome du canal carpien.

Comment traiter les douleurs aux poignets ?

Le traitement du syndrome du canal carpien peut se faire à l’aide d’une attelle qui immobilise le poignet durant la nuit ou une période prolongée. On peut aussi faire usage de médicaments tels les anti-inflammatoires non stéroïdiens ou d’injections de corticostéroïdes. Il existe aussi des méthodes chirurgicales qui permettent de soulager les douleurs du poignet, elles consistent à dégager la zone par laquelle passe le nerf. Des remèdes naturels comme l’huile de lin, l’infusion d’herbe de Saint-Jean, le supplément en vitamines B6 peuvent aussi aider à apaiser les maux.

Publié dans Santé | Laisser un commentaire

Comment arrêter d’avoir le nez qui coule ?

Un nez rouge qui coule sans cesse est loin d’être agréable. En plus d’être désagréable, l’écoulement nasal gêne la respiration. En effet, il est souvent dû au rhume et à l’allergie, mais peut aussi être causé par les acariens, le pollen des fleurs, squames d’animaux, le climat, à l’inflammation des sinus… Il existe quelques bons conseils à vous donner pour arrêter l’écoulement du nez.

Astuces simples et faciles à appliquer

L’utilisation de l’eau saline est un remède de grand-mère pour stopper l’écoulement nasal. On peut en trouver en pharmacie, mais on peut aussi la préparer chez nous à partir d’une eau bouillie refroidie et du sel. L’eau saline permet de déboucher le nez et d’éliminer les impuretés qui se trouvent dans les narines. Pour arrêter un écoulement de nez, l’on peut également se servir d’une huile essentielle en inhalation (thym, romarin, eucalyptus). Il suffit de verser quelques gouttes d’huile dans de l’eau très chaude et dégager l’intérieur des narines en faisant une inhalation. Nos grands-mères utilisaient aussi de l’oignon pour mettre un terme à l’écoulement nasal, elles les découpaient en petits morceaux et les déposent sous l’oreiller. Cela ne coûte rien d’essayer, vous pouvez associer cette méthode avec celles citées précédemment.

L’usage de médicaments

Si vous n’avez obtenu aucun résultat après l’application des conseils donnés plus haut, vous pouvez vous rendre en pharmacie pour trouver des médicaments anti écoulement nasal qui peuvent être achetés sans ordonnance médicale. On peut citer parmi les plus connus le fameux Dristan, qui permet de mettre le nez qui coule en pause pendant quelques heures. En ce qui concerne la posologie, il faut bien respecter ce qui est indiqué sur la notice.

Publié dans Santé | Laisser un commentaire

Comment arrêter d’allaiter de manière douce ?

Tôt ou tard, maman va devoir sevrer son enfant. Quoiqu’elle est importante, cette opération n’est pas du tout facile, ni pour l’enfant ni pour la mère. Comment arrêter d’allaiter de manière douce ? Voici quelques conseils pour vous aider pour faire un sevrage progressif et efficace.

 

Un sevrage progressif

 

Le processus de sevrage n’affecte pas uniquement l’enfant. Il peut entrainer des changements non seulement émotionnels, mais aussi physiques chez la maman. L’enfant ne va pas forcément comprendre pourquoi maman ne l’allaite plus, par contre cette dernière le sait très bien. Il faut donc s’attendre à des comportements un peu difficiles à gérer de la part de l’enfant. Quoi qu’il en soit, un sevrage réussi est un sevrage qui s’effectue en douceur et de façon graduelle. Un arrêt abrupt peut entrainer des conséquences néfastes chez la mère et aussi chez l’enfant. Alors, commencez par prolonger les intervalles entre les tétées, ensuite diminuez le nombre de tétées par jour jusqu’à ne plus en donner.

Pour aider l’enfant à accepter

 

Afin d’aider bébé à accepter la nouvelle donne, évitez de vous déshabiller devant votre enfant. Surtout, ne laissez plus vos seins à découvert. Évitez toutes les gestes et matériels qui pourraient susciter une envie de téter chez l’enfant. Changez-lui les idées, en l’amenant promener dans le parc ou dans d’autres endroits distrayants. Il faut surtout essayer d’occuper bébé avec des jouets qui lui feront progressivement oublier l’habitude de téter.

Publié dans Enfants | Laisser un commentaire

Comment arrêter une irritation de la gorge ?

L’irritation de la gorge se traduit par une inflammation de la gorge. Elle s’accompagne généralement de toux gênantes pouvant être douloureuses. Voici quelques astuces pour stopper le mal de gorge et la toux.

Stopper la toux sèche

La toux peut empêcher d’avoir une nuit apaisante et tranquille en titillant de façon déplaisante la gorge. Pour apaiser la toux nocturne, on peut utiliser du miel. Ce produit possède une vertu cicatrisante et antiseptique. Il aide à éliminer le virus en favorisant la guérison. Pour avoir un bon sommeil sans tousser, il suffit de prendre deux cuillérées à café de miel avant de dormir. Contre la toux sèche, le thym est un excellent remède qui peut aider à stopper l’irritation. Cette plante possède des propriétés antalgiques et antiseptiques. Elle aide à combattre l’infection ORL. Prenez jusqu’à la guérison, 4 à 5 tasses de tisane préparées à partir d’une demi-cuillérée à café de thym.

Contre la toux grasse

 

De nombreuses plantes permettent de soulager les toux grasses comme le marrube blanc, le fenouil, la mauve, le lierre grimpant et le bouillon-blanc. Ces plantes aident à dégager les voies respiratoires en fluidifiant les sécrétions. Elles sont capables de se substituer au sirop spécial toux gras. Ces plantes peuvent être consommées en tisanes. Si les toux sont douloureuses, on peut utiliser des sprays pour la gorge à base de propolis. En effet, la propolis est une plante très riche en vertus, elle permet d’évacuer les microbes et les virus, en outre, elle possède une propriété cicatrisante et anti-inflammatoire.

Publié dans Santé | Laisser un commentaire

Comment arrêter de vapoter ?

Vous avez réussi à préférer la cigarette électronique à la cigarette traditionnelle, ce qui est déjà très courageux de votre part, et maintenant vous voulez vous débarrasser de la cigarette électronique. Comment réussir cette rude épreuve, voici quelques conseils pour arrêter de vapoter.

Allez en douceur

S’arrêter brusquement n’est pas la solution, si l’on veut stopper définitivement la consommation de cigarette électronique. Il faut aller en douceur en diminuant progressivement le taux de nicotine des liquides. Chaque jour, diminuez le dosage de la nicotine pour finalement atteindre l’objectif zéro nicotine. Lorsque cela arrive, vous n’aurez plus du mal à vous débarrasser de votre cigarette électronique. S’il semble difficile de s’habituer à une nouvelle vie sans sa cigarette, on peut tout simplement remplacer le gout tabac des liquides par des saveurs de fruits ou de menthe. Maintenant, optez à la place de la cigarette pour un chewing-gum, inhaleur ou encore un patch, vous finirez par perdre l’habitude de fumer une cigarette lorsque l’envie vous prend.

Méthodes simples

Si vous voulez arrêter de vapoter, vous pouvez également opter pour une méthode simple qui consiste à choisir un parfum que vous n’aimez pas, vous finirez par ne plus avoir envie de fumer. Un autre truc consiste à oublier, du moins essayer d’oublier de fumer. Entreprenez un voyage sans la fameuse cigarette électronique, pensez à profiter de votre séjour pour faire des découvertes qui vous feront oublier l’envie de fumer. Si vous pensez ne pas y parvenir, ajoutez des chewing-gums dans votre sac à main.

Publié dans Fumer | Laisser un commentaire

Comment arrêter et soigner un torticolis ?

Vous vous réveillez un bon matin et vous ressentez une forte douleur dans le cou et sur le haut des épaules ? Il s’agit d’un torticolis si vous avez des difficultés à tourner la tête. Le torticolis étant une contracture des muscles du cou qui est le résultat d’une mauvaise posture au bureau ou d’une mauvaise position durant le sommeil. C’est toutefois un petit souci médical que vous pourrez facilement soulager.

Les méthodes pour arrêter un torticolis

Une fois le torticolis installé, vous avez plusieurs méthodes, vous permettant de l’arrêter rapidement. Avec votre sèche-cheveux ou une bouillotte, chauffez votre cou pour essayer de détendre un peu les muscles. Ensuite, vous pourrez masser doucement votre cou ou bien faire des exercices de rotation avec pendant une bonne quinzaine de minutes au moins. Toutefois, vous pouvez également opter pour un petit sac de glace que vous garderez sur votre cou pendant à peu près 20 minutes. Par ailleurs, vous avez également la possibilité d’arrêter votre torticolis en y appliquant des baumes ou des pommades analgésiques comme de la pommade à l’arnica ou du baume au menthol.

Soigner convenablement un torticolis

Il arrive dans certains cas que le torticolis ne s’arrête pas. Effectivement, la durée d’un torticolis ne doit passer les 5 jours au maximum, sans que vous ayez rejoint un médecin pour en parler. Il se peut qu’il soit la conséquence de certains problèmes de santé comme une grippe qui se couve, une infection de la gorge ou de la bouche, voire de l’arthrose cervicale. Des traitements plus sérieux pourront venir à bout de la douleur avec les médicaments que votre médecin aura prescrits dans ces cas.

Publié dans Santé | Marqué avec , | Laisser un commentaire